Les articles WELIOM

ENTRETIEN AVEC DAVID LECLAIRE, DIRECTEUR DES SI ET DU NUMÉRIQUE DU GROUPE AHNAC

Le Groupe AHNAC propose une offre de soins portée par 15 structures sanitaires et médico-sociales. Fort de plus de 1500 lits et places et de ses 3000 collaborateurs, il est un acteur majeur de santé des Hauts-de-France.

Dans le cadre d’un projet global d’évolution de son Système d’Information et de son organisation, le Groupe a fait appel à WELIOM pour l’accompagner.

Au-delà d’un simple changement de solutions, ce projet représente un enjeu fort d’optimisation des parcours patients et des processus métiers, de recherche d’efficience et de gains de productivité, de convergence des modes de fonctionnement des établissements et d’amélioration de l’expérience proposée aux patients et aux professionnels de santé usagers.

Pouvez-vous revenir sur les contours du projet et sur l’expression de votre besoin ?

David LECLAIRE : Le groupe AHNAC exploite son DPI et sa GAM depuis maintenant plus de 12 années et l’efficience attendue n’était plus au rendez-vous pour plusieurs raisons. Nos utilisateurs étaient insatisfaits et les orientations stratégiques prises par le groupe n’étaient pas en phase avec les capacités des outils. Le secteur de la santé et les technologies qui le supportent évoluent exponentiellement. Les besoins des structures sanitaires et de nos professionnels de santé sont différents de l’époque de ce premier choix et je pense que les établissements entrent dans une ère où nous avons passé un cap sur l’exigence du service rendu par les outils SI. Globalement, nous tendons de plus en plus vers des solutions qui se doivent d’être plus intégrées et « sans couture » pour faciliter du mieux que possible l’expérience utilisateurs.

Le groupe AHNAC avait besoin de se renouveler pour favoriser les synergies internes et ce renouvellement passe par la refonte de son organisation avec plus d’homogénéité et de transversalité, et du SI qui la supporte.

Le bon point de départ sur ce type de projet est de ne pas en faire un projet de Systèmes d’Information mais bel et bien un projet de transformation. Avant de lancer le projet, l’AHNAC s’est donc attardé sur sa conception et sur ce que nous voudrions en faire au-delà d’un simple choix d’outils de Systèmes d’Information.

Pourquoi avoir choisi de faire confiance à WELIOM ?

David LECLAIRE : WELIOM est un acteur reconnu du conseil en Organisation et en Systèmes d’Information dans le secteur de la santé. Les différents consultants et experts présents au sein de la structure nous permettent de nous consacrer exclusivement à la réflexion métier, à l’expression des besoins et au choix d’une solution adéquate qui couvrira l’ensemble des besoins fonctionnels de notre organisation. Le fait d’être accompagnés par des consultants qui maîtrisent le pilotage de projet, les problématiques d’organisation des établissements, le marché des éditeurs, ainsi que les différents programmes réglementaires comme HOP’EN ou MaSanté2022 est un atout.

L’AHNAC, dans sa transition, devait pouvoir se reposer sur une structure solide avec des compétences expertes en santé, le projet étant ambitieux et contraint dans le temps nous ne pouvions nous permettre de le réaliser seuls.

Il ne s’agissait pas seulement d’un projet de changement d’outils, et l’évolution du DPI et de la GAM devait également permettre au Groupe AHNAC de saisir pleinement les opportunités du numérique. Comment a été pensé et construit cet objectif et l’accompagnement associé ?

David LECLAIRE : Le groupe AHNAC a su se remettre en question au bon moment et a saisi l’opportunité avec WELIOM de repenser totalement ses organisations en amont du projet de renouvellement du DPI et de la GAM. La transformation digitale d’un groupe d’établissements de santé ne peut se faire sous la seule impulsion de la Direction des Systèmes d’Information et du Numérique. Les directions métiers et directions supports doivent toutes s’impliquer dans la démarche car toutes ont un rôle à jouer dans la prise en charge de nos patients.

Nous avons pu mettre en œuvre ce que j’appelle le « parcours by design ». A l’instar de ce que les DSI font habituellement pour la Sécurité des Systèmes d’Information et la démarche « Security by design », l’AHNAC a souhaité décrire dans son expression des besoins l’ensemble de ses parcours patients et de ses processus métiers afin de pouvoir sélectionner une solution non pas sur le simple jugement de ses qualités fonctionnelles ou techniques, mais surtout sur ses capacités à gérer la  prise en charge en multisites et multi-activités : de l’ESPIC au privé, des urgences au SSR en passant par les blocs opératoires, du sanitaire au médico-social le tout en sachant apporter des services en ligne aux patients et en tenant compte du contexte réglementaire.

Quels sont les retours des professionnels de santé ?

David LECLAIRE : Les professionnels de santé sont très motivés par cette démarche innovante et les différents corps de métier ont été sollicités pour participer à des ateliers de description des processus organisationnels et des parcours de prise en charge cibles. Ils ont pu s’exprimer aux différents stades du projet et comprennent mieux aujourd’hui la pertinence des phases amont où il faut avant tout se mettre d’accord sur une organisation cible.

Les professionnels de santé sont maintenant pleinement impliqués dans la démarche de choix de la nouvelle solution et les éditeurs sollicités ont réalisé des démonstrations sur la base de scénarii de parcours. Nous avons changé de paradigme et avant de leur demander de nous présenter leurs fonctionnalités, nous les avons d’abord contraints à nous présenter la gestion des parcours de prise en charge et les retours des participants à la suite de ces premières démonstrations sont très positifs.