Les articles WELIOM

LA SANTÉ NUMÉRIQUE POUR UN PARCOURS DE SOINS FLUIDE ET DES ÉCHANGES SÉCURISÉS

L’écosystème de santé doit se réinventer afin de proposer un parcours de soins fluide et sécurisé.

Pour accompagner cette ambition, WELIOM est aux côtés des acteurs de la santé pour les aider à réussir ce virage numérique, notamment dans le cadre du programme HOP’EN.

Le point avec Nathalie Laporte Ellie, consultante senior au sein de WELIOM

En quoi consiste le programme HOP’EN et quelles sont ses grandes lignes ?

HOP’EN est un programme de financement à destination des établissements de santé lancé par la DGOS (Direction Générale de l’Offre de Soins) sur 2019-2022.

Il s’inscrit dans la stratégie « Ma Santé 2022 » et vise à développer les usages et les bonnes pratiques du numérique dans la production de soins. L’enveloppe de 420 millions d’euros permet d’accompagner 1451 établissements en maintenant la logique de financement à l’usage du précédent dispositif, Hôpital Numérique.

Le programme se structure autour de quatre prérequis (identités et mouvements, sécurité, confidentialité, échange et partage) et de sept domaines fonctionnels prioritaires. Le financement est ainsi conditionné à l’atteinte des indicateurs de prérequis et des cibles d’usage du ou des domaine(s) retenu(s), permettant aux établissements engagés d‘asseoir la maturité de leur SI.

Plus particulièrement, quelles sont les interactions du programme avec le Ségur de la Santé ?

Le Ségur de la santé vise à accélérer le plan « Ma santé 2022 » à travers un plan d’investissement de 19 milliards d’euros, afin d’améliorer la prise en charge des patients et le quotidien des soignants. Le volet numérique du Ségur consacre une enveloppe de 2 milliards d’euros à l’accélération de la feuille de route de la transformation numérique dont 1,4 milliards d’euros destinés au rattrapage du retard numérique sur trois ans (modernisation, interopérabilité, réversibilité, convergence et sécurité des systèmes d’information) et 600 millions d’euros dédiés au secteur médico-social.

Les dispositifs de financement associés sont en cours d’élaboration et viseront la généralisation du partage sécurisé des données de santé entre professionnels et avec l’usager. Un volet sera consacré à la mise à niveau des logiciels en soutenant auprès des industriels l’intégration des services et référentiels socles (identifiant national de santé, messagerie sécurisée de santé, DMP, authentification via Pro Santé Connect) et le respect du cadre de sécurité et d’interopérabilité. D’autre part, un dispositif de financement à destination des structures de soins sera mis en place dans la continuité du programme HOP’EN, incluant des modalités d’incitation sur des cas d’usage prioritaires comme l’échange et le partage de la lettre de liaison ou des résultats d’examens.

Dans ce cadre, comment accompagnez-vous les différentes parties prenantes ?

WELIOM est une société de conseil et de services dédiée au secteur de la santé. Nos missions d’accompagnement couvrent l’évolution des organi-sations, le développement des services numériques ou encore le respect des obligations réglementaires.

Dans le cadre des programme nationaux tels qu’HOP’EN, ESMS Numérique ou le Ségur Numérique à venir, nous sommes ainsi en mesure d’aider les établissements pour l’atteinte des prérequis et des cibles d’usage à travers des offres dédiées, mais aussi en amont à tra-vers par exemple la réalisation de leur Schéma Directeur du Système d’Information ou encore en les assistant pour le choix et le déploiement de solutions logicielles.

Qu’en est-il des enjeux et des points d’intérêts autour de ce sujet ?

La transition numérique de notre système de santé est un levier essentiel pour améliorer la qualité de prise en charge des usagers. L’accompagnement de la logique de parcours et le positionnement du patient au cœur du processus de soins figurent parmi les enjeux forts de la stratégie du numérique en santé qui entend favoriser la coordination des professionnels entre eux et avec l’usager.

Un des défis de cette stratégie réside dans le déploiement et l’adoption de l’Espace Numérique de Santé rebaptisé « Mon Espace Santé » qui sera généralisé pour tous les usagers au 1er janvier 2022. Enfin, parmi les facteurs clés de succès de cette stratégie, il faudra compter sur la cybersécurité qui doit être au cœur de toutes les solutions de e-santé afin de garantir la protection des données et de créer de la confiance chez les usagers.

les actualités weliom récentes

lire
POUR UN DUI ADAPTÉ AUX BESOINS DE LA STRUCTURE ET UTILISÉ PAR TOUS !29/11/2022
Le pilier du programme ESMS Numérique est le Dossier de l'Usager Informatisé (DUI).  Il convient donc de choisir la solution logicielle la plus adaptée aux besoins [...]
Publications

lire
QUELLE SOBRIÉTÉ NUMÉRIQUE POSSIBLE À L’HEURE OÙ LE NUMÉRIQUE SE DÉPLOIE À GRANDE ÉCHELLE ?14/11/2022
Le numérique (tous secteurs confondus) est aujourd’hui responsable de près de 3,5 % des émissions mondiales des gaz à effet de serre. A titre d’exemple : le nombre total [...]
Publications

lire
LA CYBERSÉCURITÉ, SE PROTÉGER EN TROUVANT LE JUSTE MILIEU !11/10/2022
Définir un juste milieu constitue un enjeu pour les organisations qui font face au contexte grandissant de cyber menace ces dernières années. Naviguer entre paranoïa et [...]
Publications