HOP’EN

Le programme HOP’EN poursuit le processus d’amélioration des SIH des établissements de santé initié en 2011 avec Hôpital Numérique, pour la période 2018-2022. Ce nouveau programme a pour objectifs de prolonger la dynamique HN, d’ouvrir le SIH vers l’extérieur (avec les structures partenaires et les patients) et enfin d’harmoniser les SIH sur un même territoire.

Programme HOP’EN : quels enjeux ?

Se lancer dans HOP’EN c’est répondre aux exigences règlementaires du moment et à celles de demain

En effet, les objectifs 2022 de la DGOS sont :

  • D’avoir 100 % des établissements conformes aux prérequis
  • D’avoir 100% d’atteinte sur les 5 domaines fonctionnels historiques et 25% sur les 2 nouveaux domaines
  • De renforcer les contrôles liés au SI dans le cadre d’audit des ARS et certification HAS

Besoin d’être accompagné ? Spécialisé dans la transformation numérique des établissements de santé, WELIOM peut vous accompagner dans votre mise en conformité règlementaire.

Une démarche modulaire, au plus proche de vos besoins

Pour accompagner l’établissement sur le programme HOP’EN, WELIOM propose une offre sur-mesure qui s’adapte précisément à son contexte et à ses besoins spécifiques :

Mise en conformité avec les prérequis HOP’EN

WELIOM vous aide à atteindre les seuils d’éligibilité des prérequis HOP’EN et vous assiste tout au long de la constitution de votre projet de demande de financement

Stratégie de priorisation des domaines et atteintes des cibles d’usage

WELIOM vous accompagne dans la définition de votre stratégie SI, dans la mise en œuvre de votre nouveau SI en fonction du domaine fonctionnel prioritaire sélectionné, tout en visant les valeurs cibles d’usage du programme HOP’EN afin d’obtenir le versement de l’aide financière de l’ARS.

Préparation à l’audit

WELIOM vous assiste dans le maintien en conformité de l’ensemble des indicateurs HOP’EN et vous prépare à votre future visite de certification ou à un contrôle spécifique ARS.

Avec l’accompagnement WELIOM, 98% des dossiers HN acceptés, soit environ 300 dossiers et près de 130M€ de financements accordés sur le programme.